Amont per lé

Une cuisine gourmande au fil des saisons.

vendredi 29 mai 2009

Confiture de rhubarbe

Bon, d'accord, vous me direz que j'ai un manque cruel d'imagination ce mois de mai, 2 billets et autant avec de la rhubarbe.
C'est le dernier, promis! Ensuite, la belle montera en fleurs et il ne nous restera plus qu'à lui donner rendez-vous au printemps prochain. Pas de doute pour moi, cependant, quant à l'utilisation de ces tous derniers pétioles, ils finiront en confiture, histoire de les faire durer un peu plus longtemps...

J'adore faire des confitures, c'est simple, amusant et le résultat est presque toujours satisfaisant. Et quel bonheur de commencer sa journée avec un bon pain et une confiture maison. A vrai dire, je n'ai jamais connu que celles-là, ma mère nous régalait (et nous régale encore) tout au long de l'année avec ses gelées et confitures réalisées avec les fruits du jardin. Enfant, je la regardais avec admiration produire cette ribambelle de pots colorés et parfumés. Bien sûr, je participais à la cueillette, au dénoyautage, à l'égrenage (fichues groseilles!) mais ma mission, c'était les étiquettes! Petites, grandes, joliment calligraphiées, attachées avec du raphia, j'en étais très fières!
C'est donc tout naturellement que j'en fais à mon tour et c'est un vrai bonheur!

Confiture_de_rhubarbe_060

N'appréciant pas trop les combinaisons originales, je leur préfère les confitures simples en privilégiant la qualité des fruits (ou légumes comme ici...).
J'avais un peu peur de devoir ajouter trop de sucre pour adoucir l'acidité de la rhubarbe, je l'ai donc blanchie très rapidement tout en me demandant si ce goût bien propre à la rhubarbe allait filer dans l'eau. Dans le doute, j'ai partagé en 2 ma cueillette et testé les 2 méthodes.
Eh bien, les 2 me plaisent. La première ne présente aucune acidité tout en conservant un bon goût de rhubarbe et la seconde à une saveur plus "vraie" de rhubarbe avec son acidité et son âpreté.
A choisir donc selon vos goûts...

Confiture_de_rhubarbe_109 Bagels_095 Confiture_de_rhubarbe_049 Confiture_de_rhubarbe_059

Ingrédients pour env. 4 pots
1.7 kg de rhubarbe - 1.350 kg de sucre

Lavez et épluchez la rhubarbe. Coupez-la en morceaux d'environ 2 cm et versez dans une bassine en cuivre (ou une casserole en inox) avec le sucre. Mélangez rapidement et couvrez avec un linge propre. Laissez macérer une nuit. Le lendemain, égouttez la rhubarbe et remettez le jus dans la bassine. Portez à ébullition sur feu moyen et laissez réduire une dizaine de minutes. Ajoutez la rhubarbe et laissez compoter env. 15 minutes en remuant fréquemment.

Pendant ce temps, stérilisez les pots. Amenez à ébulliton une casserole d'eau.
Plongez les pots ainsi que leur couvercle et une louche quelques minutes dans l'eau bouillante et laissez-les s'égoutter sur un linge propre.

Revenons à la confiture, montez le feu et, sans oublier de brasser, laissez la confiture se gélifier quelques minutes. Il faut faire attention à ne pas laisser trop réduire sinon la confiture sera compacte.
Faites le test en versant quelques gouttes sur une assiette froide, retournez. Ca ne doit pas couler ni être trop dur, dans ce dernier cas, ajoutez un peu d'eau.

Versez la confiture à l'aide de la louche dans les pots, refermez immédiatement et retournez-les sur leur couvercle. Une fois refroidis, remettez-les à l'endroit et stockez-les dans un endroit sec et sombre.

Si vous préférez une confiture moins acide, il faut blanchir la rhubarbe. Une fois celle-ci coupée, plongez-la une minutes dans de l'eau bouillante (sans attendre le retour de l'ébullition). Egouttez et poursuivez la recette comme ci-dessus.

Posté par amonperle à 17:30 - Petits mots [2] - Permalien [#]

Commentaires

    huuuuuuuuuuuuuuuum, que ca doit etre boooooooooooooon

    Posté par amour de cuisine, vendredi 29 mai 2009 à 19:44
  • J'ai de la rhubarbe et je ne l'ai jamais testée en confiture. Quelques pots feront bien mon affaire.
    Merci Camille

    Posté par Marie Flo, dimanche 31 mai 2009 à 17:33

Poster un commentaire